Workshops

Workshop International 2022 : Découvrez les artistes de la 20ème édition

Des artistes aux univers passionnants

Partager

Moment attendu de l'année à l'Ecole Intuit Lab, le Workshop International accueille des artistes venus de divers horizons !

Notre campus à Marseille qui a ouvert en septembre 2021 reçoit deux artistes internationaux tandis que notre campus à Paris accueille six artistes afin de donner des workshops enrichissants et créatifs le temps d’une semaine particulière pour nos étudiants en 2ème et 3ème année. Petites présentations :

L'atelier de Sarah Boris

Sarah Boris est une artiste et designer installée à Londres. Après avoir travaillé pendant plus de dix ans au sein de lieux tels que l’Institut d’Art Contemporain de Londres (ICA), Phaidon ou le Barbican, elle a fondé son studio de création en 2015 autour de l’identité visuelle, du design éditorial, de la publication et d’expositions graphiques. Ses œuvres oscillent entre le pop art et la poésie concrète. Sarah Boris donne régulièrement des conférences de design dans les universités et fait notamment partie du jury du Design Week Awards. En parallèle de ses projets, l’artiste réalise des sérigraphies et participe à des résidences d’artistes. Son travail a été exposé au Design Museum de Londres et est entré dans les collections du Stedelijk Museum d’Amsterdam, du Frac Normandie de Rouen et du Centre of Book Arts de New York.

Dans son workshop « Alphadots » à Marseille, la designer pousse nos étudiants à créer d’une nouvelle manière et à trouver leur langage visuel en leur imposant l’utilisation de stickers ronds. Avec ces autocollants, chaque groupe imagine 4 lettres de l’alphabet avant qu’elles ne soient rassemblées pour former un alphabet complet. Un travail collectif présenté sous forme de publication ensuite. 

Crédits photos :

1/ Sarah Boris Instagram  2/ Love screenprint © Sarah Boris (Instagram) 3/ Affiche Une saison graphique au Havre © Sarah Boris (Instagram)

L'atelier de Mantraste

Bruno Reis Santos A.K.A Mantraste est un illustrateur et designer graphique portugais.  Fan de nature et de mysticisme populaire, il a réalisé plus d’une centaine de couvertures pour des auteurs comme JG Ballard, Ali Smith et Michel Rio. Ses dessins, sa mise en forme et sa typographie ont une approche colorée et généreuse et sont enrichie par des procédés d’impression tels que la risographie ou le tamponnage. Le dessinateur a aussi enseigné l’illustration et la risography au Brésil, en Espagne et au Portugal, et participé à des expositions pour des centres d’arts contemporains et des grandes marques internationales.

Le workshop de Mantraste à Marseille se divise en deux moments : le premier est de dessiner à l’aide de l’argile rouge des petits personnages qui ensemble évoquent les traces d’une ancienne civilisation. Le deuxième est de collecter les morceaux de cendres puis de les assembler avant de documenter les pièces en céramique à travers des dessins et des textes courts. Dans une publication collective où chaque étudiant a son propre chapitre, ils créent ainsi un mémoire onirique d’une civilisation. 

Crédits photos :

1/ Mantraste Instagram  2/ « My mother always wanted to go to Brazil » risography pour Fotokino durant le festival Laterna Magica à Marseille © Mantraste (Instagram)  3/ Couverture du livre « António Variações. Fora de tom » © Mantraste(Instagram)

L'atelier de Barbara Malagoli

Moitié brésilienne, moitié italienne, Barbara Malagoli est une artiste multidisciplinaire et visuelle installée à Londres. Illustratrice freelance, elle travaille avec de grandes marques à travers le monde comme Nike, Google, Samsung ou le New York Times. Son travail se caractérise par des formes épaisses et des textures vibrantes pour traiter de sujets tels que le monde féminin et les aspects mystiques de la nature à la vie.

Dans son workshop d’illustration “Explorer le féminin”, les étudiants ont l’opportunité de repenser comment nous percevons la forme féminine à travers une affiche illustrée ou un fanzine.

Crédits photos :

1/ Barbara Malagoli Instagram 2/  Paradise, projet personnel © Barbara Malagoli  (site internet)  3/ Illustration pour Nike © Barbara Malagoli (site internet)

L'atelier de Isidro Ferrer

N’importe quel support et technique servent à Isidro Ferrer, designer espagnol, pour exprimer à travers l’image, sa passion pour le théâtre de la vie. Gagnant du Spanish National Design Award en 2002 et du National Illustration Award en 2005, ce voyageur infatigable recouvre avec son travail une vaste géographie physique et émotionnelle. 

Avec le workshop expérimental “Eloge du désordre” à Paris, les étudiants ne connaissent que les consignes du début mais pas la fin. Il faut aimer les surprises..

Crédits photos :

1/ Isidro Ferrer  2/ Zinentiendo, Muestra De Cine Lgtbqi, Zaragoza, 2019 © Isidro Ferrer  3/ Red de bibliotecas municipales, Huesca, 2020 © Isidro Ferrer

L'atelier de Chaittali Patel

Directrice artistique et créative, Chaittali Patel qui est installée à Mumbai, est spécialisée en identité de marque, dans l’emballage sur-mesure et l’actif numérique. Son travail a une forte influence culturelle et cible des publics de niche. Ayant vécu en Amérique du Nord et en Inde, elle vise à insuffler à ses enseignements une perspective globale des pratiques artistiques. 

Avec le workshop de marque “Créer un concept pour une ville nation”, les étudiants imaginent une ville nation qui serait symbolique pour un monde meilleur.

Crédits photos :

1/ Chaittali Patel  2/ Clovers Irish Orchard Cider © Chaittali Patel

L'atelier de Bianca Beneduci Assad

Animatrice illustratrice freelance installée à Londres, Bianca Beneduci Assad a plus de dix ans d’expérience dans l’industrie créative. Elle a eu l’opportunité de travailler à travers le monde pour Nexus, Studio AKA, Moth ou Hornet, mais aussi pour plusieurs émissions télévisées. Ces dernières années, elle a étendu ses horizons vers des commandes d’illustrations éditoriales et commerciales. Ses créations sont reconnaissables par leurs couleurs vives, leurs formes simples, avec une pointe d’humour autour d’histoires personnelles. 

Le workshop “Journalisation visuelle” de l’illustratrice permet aux étudiants d’explorer la narration visuelle inspirée des expériences de la vie quotidienne. Le travail prend la forme d’une bande dessinée ou d’un gif animé.

Crédits photos :

1/ Bianca Beneduci Assad (site internet) 2/ Illustration © Bianca Beneduci Assad (Instagram) 3/ Illustration pour She Drew That © Bianca Beneduci Assad(Instagram)

L'atelier de Daniela Ometto

Après avoir étudié au Centre international de la photographie en 2013, Daniela Ometto s’est spécialisée dans la photographie de produit, pour des galeries et des artistes. La photographe brésilienne aujourd’hui installée à Paris, déconstruit ses images à l’aide de techniques manuelles telles que le collage, les déchirures et les superpositions. Ses expérimentations sont sa manière de chercher à redéfinir le langage traditionnel de la photographie.

Crédits photos :

1/ Daniela Ometto autoportrait 2/ Photo concert © Daniela Ometto (site internet) 3/ Photo projet personnel © Daniela Ometto (site internet)

L'atelier de Giovanni Manetti

Le photographe italien Giovanni Manetti a commencé sa carrière entre l’Espagne, Milan et New York en produisant des clichés pour des marques de mode comme Lacoste, Etro et Tommy Hilfiger. Son implication en tant que musicien dans la scène indie rock, parallèlement à sa formation au cinéma, l’a rapproché de la photographie des grands portraitistes du rock’n’roll et du cinéma des années 50 et 60.

Daniela Ometto et Giovanni Manetti sont aux commandes du workshop photographique “Documenter la vie à travers la musique” où les étudiants doivent créer une série éditoriale de photographies capturant la musique dans un contexte après les confinements.

Crédits photos :

1/ Giovanni Manetti portrait (Instagram) 2/ Photo © Giovanni Manetti (site internet) 3/ Photo © Giovanni Manetti (site internet)

Partager