Parcours de Nicolas Guy, spécialiste UX et ancien d’intuit.lab

Nicolas Guy, ancien étudiant d’intuit.lab, est devenu le fondateur et directeur de création de NG-Design. Revenu au sein de l’école pour une conférence sur le design responsive et les bénéfices pour les utilisateurs, il en a profité pour nous parler de son parcours au cours d’une interview.

En quelle année avez-vous obtenu ton diplôme ?

Je l’ai obtenu en 2007 (la meilleure promotion), après une dernière année passée en échange à l’université de Laval, à Québec.

Qu’est-ce que vous avez entrepris de faire après son obtention ?

Depuis le début de ma formation, je me suis très vite dirigé vers le monde formidable d’Internet qui m’attirait depuis longtemps. J’avais déjà des envies d’entreprendre, mais je savais que je devais d’abord acquérir de l’expérience sur le terrain et me constituer un réseau digne de ce nom. A la sortie d’intuit.lab, j’ai tout naturellement intégré un studio de webdesign, chez France Télévision, qui était en pleine refonte de tout leur écosystème numérique. Je suis resté 5 ans là-bas. J’ai énormément appris en participant à tous les niveaux de leur transformation numérique.

Comment vous est venue l’idée de monter NG-Design ?

Depuis toujours j’ai envie de créer ma société. J’ai juste attendu d’avoir suffisamment d’expérience, de compétences et de réseau pour me lancer. Ma dernière expérience de salarié m’a confirmé cette volonté, car j’avais des points de vue radicalement différents de ceux de mon patron, tant sur la vision numérique, qu’en terme de management. La société est en pleine mutation et la notion de travail en transformation. Je pense qu’être un bon patron, c’est savoir rendre les gens heureux en leur donnant confiance, et j’ai l’impression de pouvoir faire ça…

Qu’est-ce qui fait la force de cette société ?

Ce sont les gens qui la forment. Même si juridiquement, je suis encore seul, je travaille en permanence avec des partenaires (développement, sound-design, gestion de projet, illustrateur, droniste…) qui ont la même vision professionnelle que moi. Nous sommes tous passionnés par nos métiers, et nous prenons beaucoup de plaisir à réaliser des projets ensemble. Nous avons le goût de l’innovation et de l’efficacité. Nous recherchons toujours l’utilité avant la futilité, le sens avant la beauté. Nous avons conscience d’avoir la chance de vivre cette révolution numérique qui nous stimule chaque jour et nous pousse à rester connectés avec la société.
Nous faisons partie de cette génération qui veut s’épanouir dans le travail, mais aussi et surtout dans nos vies familiales. Cet équilibre est essentiel pour chacun de nous et nous y travaillons chaque jour.

Pourquoi êtes-vous spécialisé dans l’UX ?

L’UX, autrement dit l’expérience utilisateur, est arrivé récemment dans le numérique, mais quand on y pense, cela existe depuis toujours. On a juste mis un nom sur des bonnes pratiques générales. Et ce que j’aime là-dedans, c’est la vue globale : pour avoir une bonne expérience utilisateur, il faut réussir à trouver une synergie entre tous les éléments qui composent cette expérience : le design, le sound-design, l’animation, la conception, le développement, l’architecture de l’information, etc.

Cela a aussi permis de désacraliser le métier de designer tout puissant : avant d’être sûr de quelque chose, il faut étudier le comportement des utilisateurs. Une image qui tourne depuis très longtemps sur Internet illustre parfaitement les problématiques de l’UX selon moi :

UX

Qu’est-ce qu’intuit.lab vous a permis d’acquérir ?

intuit.lab m’a permis d’acquérir 3 choses essentielles :

  • Des compétences pointues en termes de design
  • Une vision curieuse et ouverte du monde
  • Le goût du café

Mais plus sérieusement, la chose que j’ai particulièrement appréciée dans la formation intuit.lab, c’est que l’école, au fond, nous pousse à nous découvrir nous même à travers le design. On arrive un peu sûr de soi, et puis on se prend des claques coup sur coup, on se relève, on grandit… Je suis sorti transformé de cette école, et je pense que c’est la chose la plus importante qui m’a été transmise.

Quel regard portez-vous sur vos années dans cet établissement ?

Un regard nostalgique et heureux. J’ai rencontré un tas de gens formidables, j’ai passé tellement de bons moments…

Vous avez récemment fait partie de différents jurys. Quelles sont vos impressions sur le rendu des étudiants ?

J’ai été très impressionné par la qualité des rendus dans leur globalité. On se rend bien compte que les générations qui me suivent sont encore plus émergées dans le numérique et ils en maitrisent les codes. Cela m’a bien sur replongé dans mes souvenirs, et m’a rappelé qu’à une question il peut y avoir une infinité de réponse toutes aussi riches les unes que les autres.

Quel conseil donneriez-vous à un étudiant d’intuit.lab qui s’apprête à entrer dans le monde du travail ?

D’être bien sûr d’être passionné par ce qu’il fait. Et pour ça, rien de plus simple. S’il se surprend à « travailler », à des moments où il pourrait faire autre chose, c’est gagné. C’est la garantie d’une vie professionnelle épanouie.

De plus ce métier est un métier d’équipe, et il faut savoir s’entourer des bonnes personnes. Le réseau est une chose fondamentale dans ces métiers.

Dernière chose, je leur conseil de se tourner vers le numérique (qui ne reste qu’un support, pas un domaine), car le marché du travail se porte vraiment très bien sur Internet.