Le Graphic Design Festival s’expose au Musée des Arts Décoratifs


Si le froid n’a pas eu raison de vous et que vous êtes motivés à pousser les portes du musée des Arts Décoratifs, différentes expos vous attendent jusqu’au 5 février prochain. Posters, vidéos, pictos, typos, le Graphic Design Festival propose des thèmes et artistes variés à découvrir et à apprécier.


A deux pas du Louvre, le musée des Arts décoratifs a toujours défendu l’art du beau et de l’utile en s’intéressant, dès la fin du XIXe siècle, aux affiches et à la typo. C’est tout naturellement qu’il accueille les expositions du Graphic Design Festival en son sein et les ouvre gratuitement au public. Que vous ayez une demi-heure ou deux heures pour détailler toutes les créations, l’essentiel s’est d’y faire un tour.

Qu’est-ce que vous allez y dénicher ?

Pour ouvrir le bal, une représentation d’un élément impalpable et insaisissable dans « Air Poster 5, Retrospective » via des affiches colorées, graphiques parfois psychédéliques.


Un peu plus loin, « Safari Typo » : une invitation à la découverte de Londres, Berlin, Barcelone, Marseille, Amsterdam, Paris ou encore Montréal au travers de 8 épisodes sur la Jungle Urbaine associée à la typographie proposés par Arte.



Puis, une vision de la signalétique dans les espaces publiques, où les pictos, la perspective et la cartographie vous accompagnent pour circuler en harmonie autour du monde.



Deuxième section, deuxième ambiance

La typographie persane/arable au cœur du « Azad collaborative Project » pour lequel un collectif de 43 artistes a produit 350 affiches. Les meilleures sont exposées et permettent de faire découvrir la richesse culturelle de l’Iran.



Comment concilier la scène, les spectateurs et une ville ? Voilà le pari du théâtre de Gennevilliers qui utilise la photo, la typo et le graphisme pour promouvoir son art différemment.



Sortir du cadre et montrer l’ambiguïté du sport, une volonté de « Saut d’obstacle », l’exposition composée de créations originales et ludiques proposée par Stéréo Buro & FrenchFourch.


« Codes », c’est la rencontre poétique entre les mots et l’écriture plastique, les objets et la typo selon Angela Detanico et Rafael Lain. Un brin perché, cette représentation est intéressante car en décalage avec le reste des œuvres présentées.

Plus engagée, l’alcôve réservée aux travaux « print » récompensés par le D&AD et sélectionné, pour ce festival, par l’agence Landor. Des images saisissantes qui ne laissent pas indifférentes.

Gros coup de cœur pour les illustrations de « Visual TaÏpei ». Poétiques, délicates ou au contraire surchargées, la vision asiatique de la vie citadine déborde d’émotions et de sensibilité.


Bref, un très bon moment à passer en compagnie de créations graphiques !

MUSÉE DES ARTS DÉCORATIFS
107 Rue de Rivoli, 75001 Paris
Métro Palais Royal
www.lesartsdecoratifs.fr


EXPOSITIONS
Du 24 janvier au 5 février : 11h – 18h
Fermé le lundi 30 janvier

NOCTURNES
Les jeudis 26 janvier et 2 février : 11h – 21h

Accès libre et gratuit